DR

Un classique de Jean-Jacques Annaud, un film coup de poing de Rachid Bouchareb et un Hitchcock méconnu, c'est la sélection TV 100% ciné concoctée par la rédaction. 

Stalingrad de Jean-Jacques Annaud

 

Automne 1942. Le IIIe Reich est au maximum de sa puissance et de son influence. Stalingrad, ultime rempart face à la domination nazie, résiste. Vassili Zaisev, un jeune Russe, est envoyé au front. Doué  pour le tir, le jeune homme est vite remarqué par un officier politique de son âge, Ivan Danilov. Ce dernier décide de faire de la jeune recrue un héros, histoire de gonfler un peu le moral des autres soldats. Mais ses exploits poussent le régime nazi à tenter de l'éliminer. Le jeune tireur, qui doit faire face à cette menace, doit également affronter la jalousie d'Ivan qui ne supporte pas d'apprendre que Tania, la jeune étudiante qu'il convoite, est avec son ami

Pour son huitième film, Jean-Jacques Annaud a rassemblé devant sa caméra un casting à la hauteur de ses ambitions : Jude Law, Rachel Weisz, Ed Harris ou encore Joseph Fiennes. S'inspirant du livre Enemy at the Gates : The Battle for Stalingrad de William Craig dont il a adapté des parties, le réalisateur offre un duel épique et inspiré entre deux snipers. De belles scènes de bataille, une interprétation de qualité et de l'émotion, Jean-Jacques Annaud signe là un grand film de guerre. Seul regret : "il aurait remporté plus complètement son pari si la traque avait été plus patiente, plus silencieuse, plus immobile", écrivions-nous à la sortie du film.

Stalingrad est diffusé à 23h30 sur HD1.

Indigènes de Rachid Bouchareb

 

En 1943, alors que la France tente de se libérer de la domination nazie, le parcours de quatre "indigènes", soldats oubliés de la première armée française recrutée en Afrique. Abdelkader (Sami Bouajila), Saïd (Jamel Debbouze), Messaoud (Roschdy Zem) et Yassin (Samy Naceri), réputés pour leur courage mais aux motivations différentes, sont envoyés en première ligne.

"Un film de guerre digne, tourné de façon spectaculaire", avec des acteurs "formidables". Voilà ce que nous écrivions à la sortie d'Indigènes en 2006. Et on n'a pas été les seuls à avoir été séduits par ce film juste et touchant qui a marqué un tournant dans la carrière de Jamel Debbouze - c'est son premier rôle sérieux.  Le long-métrage de Rachid Bouchareb a raflé un prix d'interprétation au Festival de Cannes en 2006 ainsi que le César du meilleur scénario original en 2007. Une oeuvre à ne pas rater.

Indigènes est à suivre à 23h05 sur France Ô

Mais qui a tué Harry ? d'Alfred Hitchcock

 

Un hameau dans le Vermont. Un petit garçon trouve un cadavre au pied d'un arbre. Sa mère reconnait en lui Harry, son ex-mari et se croit coupable du crime. Mais un chasseur croyant l'avoir tué par mégarde et une vieille demoiselle l'ayant frappé pour repousser ses avances sont également convaincus de leur responsabilité. Harry va ainsi être enterré et déterré au fil de cette belle journée d'automne.

Moins connu que Les Oiseaux ou Psychose, Mais qui a tué Harry ? est un Hitchcock à découvrir, notamment pour le changement de style du réalisateur. C'est l'une de ses rares incursions dans la comédie et l'humour noir. Et rien que pour ça, ce film mis un peu de côté vaut le coup d'être découvert. 

Un long-métrage à retrouver ce soir à 20h55 sur Arte.

Le reste du programme TV est ici.