DR

Deux classiques et un film sous-estimé par les spectateurs, c'est la sélection TV 100% ciné du jour.

Indochine de Régis Wargnie

 

Indochine, dans les années 1930. Eliane Devries (Catherine Deneuve) est à la tête, avec son père, d'une plantation d'arbres à caoutchouc. Elle vit avec sa fille adoptive Camille (Linh Dan Pham), une princesse vietnamienne. L'arrivée de Jean-Baptiste (Vincent Pérez), un jeune officier de la marine française, va bouleverser la mère et la fille qui vont toutes deux tomber amoureuses du jeune homme. Et ce n'est pas le seul bouleversement qui les attend car la montée du nationalisme et les premiers attentats contre les Français pourraient bien les mettre en danger.

C'est un vrai chef d'oeuvre que France Ô fait redécouvrir ce lundi soir à 20h45. Sorti en 1992, Indochine a marqué les esprits par sa beauté, le pan de l'histoire qu'il aborde et la belle histoire d'amour sur fond de colonialisme qui va bouleverser Eliane. Cette grande fresque aux paysages magnifiques, à la réalisation soignée et portée par des acteurs - même les seconds rôles - convaincants, Indochine a fait une vraie razzia aux César 1993 en raflant 5 prix dont ceux de la meilleure actrice pour Deneuve ou encore des meilleurs décors. Il a également reçu l'Oscar du meilleur film étranger ainsi que le Goya du meilleur film européen en 1993. Une leçon d'histoire inoubliable.

Indochine est diffusé à 20h45 sur France Ô.

Alexandre le Bienheureux d'Yves Robert

 

Lorsque sa femme meurt, Alexandre décide de se consacrer à sa grande passion: la paresse. Il se couche pour plusieurs semaines. Son chien lui rapporte les provisions que lui sert la jolie Agathe, qui finit par le séduire. Mais, au moment de l'épouser, il se ravise pour ne pas perdre son besoin de paresse.

Avis aux amateurs, Chérie 25 mise ce soir sur un classique de la comédie à la française avec Jean Carmet, Marlène Jobert et Philippe Noiret. Ce film marque d'ailleurs le premier grand rôle de ce dernier qui jouait les seconds rôles depuis le début de sa carrière. Dans la peau du paresseux Alexandre le Bienheureux, il est d'ailleurs aussi touchant que drôle. Le reste du film est au diapason de la prestation de son acteur principal. Cette ode à la paresse réjouissante brille notamment par son ton joyeux et son humour léger.  De quoi donner envie de se la couler douce. 

Alexandre le Bienheureux est à suivre ce lundi soir à 20h55 sur Chérie 25.

Un illustre inconnu de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière

 

Sébastien Nicolas a toujours rêvé d’être quelqu’un d’autre. Mais il n’a jamais eu d’imagination. Alors il copie. Il observe, suit puis imite les gens qu’il rencontre. Il traverse leurs vies. Mais certains voyages sont sans retour.

107 986. C'est le nombre de spectateurs qui ont découvert Un illustre inconnu dans les salles obscures. Un bon gros flop que ne méritait pourtant pas le film porté par un Mathieu Kassovitz méconnaissable. Si "tout ne fonctionne pas forcément comme on voudrait", écrivait-on à la sortie du film, "enchaîner sur un thriller existentiel aussi gonflé après le carton du Prénom, ça a de la gueule." Troublant et prenant, Un illustre inconnu vaut le détour pour la prestation de Kassovitz et pour son cadre soigné.

Un film à retrouver ce soir à 20h50 sur Canal + Cinéma

Le reste du programme TV est ici.