DR

Suivez les (més)aventures de Clint Eastwood, Christian Bale ou PEF en ce jeudi soir.

Voir le programme télé complet ici

Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone 
C’est le second rôle de Clint Eastwood chez Sergio Leone. Il y joue le bon, Eli Wallach le truand et Lee Van Cleef la brute épaisse qui n’a aucun scrupule. Tous trois sont à la recherche d’un coffre rempli de pièce d’or. Si le bon et le truand ont besoin l’un de l’autre pour obtenir l’argent, la brute s’incruste et compte bien avoir sa part du butin. Le maître du western nous livre ici le plus gros succès de sa trilogie dite du "dollar". Celle-ci est composée de deux autres films : Et pour quelques dollars de plus et Pour une poignée de dollars assimilés à celui-ci en raison de nombreux points communs dans leur scénario. Dévoilés précédemment sur France 3, ils laissent ce soir leur place au film le plus populaire de la "saga". 

Laissez-vous transporter par la musique inimitable du grand Ennio Morricone avec ce western-spaghetti mêlant violence et humour. Une fois encore, Leone prouve sa maîtrise technique et son sens du rythme. Il alterne avec justesse scènes de grandes violences et longs silences. La séquence d’ouverture en est l’exemple parfait : il faut bien attendre 10 minutes pour entendre la première phrase du film. Un classique.

Le bon, la brute et le truand sera diffusé le jeudi 28 juillet à 20h55 sur France 3

The Dark Knight Rises de Christopher Nolan
TF1 boucle également une trilogie ce soir avec The Dark Knight Rises. Malheureusement moins bien construit que Batman Begins, et sans personnage aussi iconique que le Joker de The Dark Knight, ce "Rises" est le plus faible des trois épisodes de Nolan. Il reste cependant intéressant, notamment pour sa présentation d’un Bruce Wayne vieillissant, qui voudrait décrocher, et pour la performance sans faute d’Anne Hathaway en Catwoman. "Là où le deuxième opus de la trilogie filait comme une flèche, entièrement rivé à la trainée de poudre laissée dans Gotham par le Joker, ce troisième volet s’égare en digressions bavardes et en sorties de route scénaristiques, en scènes d’exposition inutiles et en maladresses Z, et semble constamment à la recherche de carburant. Long, très long (2h44), le film laisse sur les rotules, certes, mais plus épuisé que vraiment ébloui.Pourtant, paradoxalement, c’est également grâce à son irrépressible esprit de sérieux que le film parvient, par bribes, à emporter le morceau. Si le propos politique de Nolan est très confus (le grand méchant Bane est un mix entre Robespierre, Ben Laden et Stéphane Hessel), sa volonté d’organiser la collision entre mythologie comics, thriller urbain et images de l’actu récente continue de payer. Une vision de Wall Street sous la neige, les ponts de Gotham qui explosent un à un, les exils à répétition d’un Bruce Wayne décharné, ou une scène bluffante de détournement d’avion, et le film décolle."

The Dark Knight Rises sera diffusé le jeudi 28 juillet à 20h55 sur TF1

Essaye-Moi de Pierre-François Martin Laval

Quand Yves-Marie (Pierre-François Martin Laval), 9 ans, demande à Jacqueline (Julie Depardieu), qui a son âge : "Epouse-moi", elle répond par une pirouette : "Le jour où tu vas dans les étoiles, je te donne ma main." Le naïf Yves-Marie la prend au mot: devenu cosmonaute, il vient sonner à la porte de Jacqueline, celle-ci s'apprête à épouser Vincent et a tout oublié de sa promesse. Alors Yves-Marie a une idée : "Essaye-moi une journée avant de dire non !"A la fois devant et derrière la caméra, Pierre-François Martin Laval alias Pef (ancien membre des Robins des Bois) interprète dans Essaye-moi le rôle d'un cosmonaute naïf et gaffeur, prêt à tout pour séduire sa dulcinée. Même si cela cela signifie voler un pingouin dans un zoo. Une comédie sentimentale attendrissante à ne pas rater en deuxième partie de soirée.

Essaye-moi sera diffusé le jeudi 28 juillet à 22h45 sur 6ter