Nom de naissance Pierre Lhomme
Profession(s) Image, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Technicien de qualité, il a dirigé la photo d'une quarantaine de films depuis sa première collaboration à Saint-Tropez blues (M. Moussy, 1961). Il a travaillé avec des metteurs en scène très différents, filmant dans des styles et des genres variés. Par goût de l'expérience, il a souvent mis son talent au service de jeunes réalisateurs, de Jean Eustache (la Maman et la Putain, 1973 ; Une sale histoire, 1977) à Jacques Doillon (la Fille prodigue, 1981), en passant par Daniel Duval (l'Ombre des châteaux, 1977) et Benoît Jacquot (les Enfants du placard, 1977). Cet opérateur, qui a créé des images grandioses (le superbe Mistral, court métrage de Joris Ivens en 1965), a également travaillé pour Alain Cavalier (le Combat dans l'île, 1962 ; Mise à sac, 1967 ; la Chamade, 1968), Jean-Paul Rappeneau (la Vie de château, 1966 ; le Sauvage, 1975 ; Cyrano de Bergerac, 1990), Jean-Pierre Melville (l'Armée des ombres, 1969), Robert Bresson (Quatre Nuits d'un rêveur, 1971), Duan Makavejev (Sweet Movie, 1974), Claude Miller (Dites-lui que je l'aime, 1977 ; Mortelle Randonnée, 1983), Marguerite Duras (le Navire Night, 1979), Patrice Chéreau (Judith Therpauve, 1978), James Ivory (Quartet, 1981 ; Maurice, 1987), Gilles Béhat (Urgence, 1985), Bruno Nuytten (Camille Claudel, 1988), Volker Schlöndorff (CO : G. Arvanitis, Homo Faber, 1991). Il a enfin cosigné avec Chris Marker le Joli Mai (1963).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Chiffonnard Et Bonaloy Réalisateur -
1990 Cyrano de Bergerac Directeur de la photographie -
1988 Camille Claudel Directeur de la photographie -
1982 Tout feu, tout flamme Directeur de la photographie -
1978 Judith Therpauve Directeur de la photographie -

Dernières News

Pierre Lhomme : "Le cinéma est une histoire de rencontres" [Interview]

Le plus grand chef-opérateur français est décédé ce vendredi 5 juillet 2019. Nous partageons ainsi l'une de nos dernières interviews avec celui qui éclaira les cinémas de Jean Eustache, Jean-Paul Rappeneau ou encore Jean-Pierre Melville, dont il est question dans cet ultime entretien.

Pierre Lhomme, le plus grand chef-opérateur français, est décédé

Il avait notamment reçu deux césars de la meilleure photographie pour Camille Claudel en 1989 et Cyrano de Bergerac en 1991

Stars associées