Nom de naissance Nicole Stéphane
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

On n'a pas oublié le beau visage grave, muré dans sa dignité, de la jeune fille du Silence de la mer (J.-P. Melville, 1948) ; ni celui, halluciné, d'Élisabeth dans les Enfants terribles (id., 1949). Ce furent les débuts de Nicole Stephane et ses meilleurs rôles (elle tournera encore dans Né de père inconnu de Maurice Cloche, en 1950, puis dans le Défroqué de Léo Joannon, en 1953, et sera remarquable, la même année, en Madame Curie, sous la direction de Georges Franju). On connaît moins l'auteur de courts métrages (la Génération du désert, 1957 ; Vel'd'Hiv, 1958), et moins encore la productrice, à la fois courageuse et avisée, misant presque toujours sur le bon numéro : Mourir à Madrid (F. Rossif, 1962), la Vie des animaux (id., 1963), la Vie de château (J.-P. Rappeneau, 1965), Détruire dit-elle (M. Duras, 1970), Un amour de Swann (V. Schlöndorff, 1984, un projet qu'elle mûrissait depuis des années).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Ne de pere inconnu Acteur NOGENT CLaude
2015 Le defroque Acteur Mme MORAND
1950 Les Enfants terribles Acteur Elisabeth
1949 Le Silence de la mer Acteur la nièce