Neil Gaiman
Nom de naissance Neil Gaiman
Nationalité Anglaise
Genre Homme
Profession(s) Scénario original, Scénariste
Avis

Biographie

Gaiman est déjà un lecteur avide de H.P. Lovecraft ou C.S. Lewis et l'originalité de son travail vient sans doute en partie de ses lectures de jeunesse totalement démodées.Dans les années 1980 il devient journaliste culturel en freelance dans l'espoir de nouer des contacts pour la publication de ses travaux de fiction. Il écrit quelques livres qui lui tiennent plus ou moins à coeur dont on retiendra surtout Pas De Panique !, une biographie humoristique de Douglas Adams, et son premier roman De bons présages en collaboration avec Terry Pratchett. Il rencontre aussi à l'occasion d'interviews un grand nombre d'auteur de comics britannique et c'est Alan Moore qui l'aidera à se lancer dans le métier de scénariste.Avec l'illustrateur Dave McKean il signe ses premiers graphic novels semi-autobiographiques : Violent Cases, Signal To Noise et Mister Punch. Il reprend la série Miracleman de Moore avec Mark Buckingham et se fait remarquer par l'éditeur de comics américain DC qui lui confie en 1989 une série mensuelle qui le rendra célèbre : Sandman.Le Marchand de SableLe Sandman de Neil Gaiman, très lointainement inspiré d'un vieux super héros, est le maître du domaine des rêves. Originellement pitché comme une série d'horreur gothique, le comic book devient rapidement un conte fantastique complexe et bourré de références littéraires qui s'attire un succès critique et public inédit jusqu'alors.Norman Mailer en est est fan ainsi qu'une armée de jeunes gothiques fasciné par la dimension Byronienne du héros et par sa soeur Death (elle-même l'objet de deux graphic novels par la suite, et bientôt du premier film réalisé par Gaiman). Quand Sandman s'achève en 1989 Gaiman est la star du monde des comics books et il a déjà commencé à écrire pour d'autres médias : de nombreuses nouvelles qui seront rassemblées dans les anthologies Miroirs et fumées ; Fragile Thing, le roman illustré par Charles Vess ; et Stardust, le mystère de l'étoile, le scénario de la mini-série télé « Neverwhere » (déçu par le résultat il en écrira lui même une très réussie novélisation).Il ne retourne qu'occasionnellement depuis à la bande dessinée et c'est surtout Neil Gaiman le romancier qu'on retiendra dorénavant.L'attrait des Dieux AméricainsEn 2001, Neil Gaiman, qui vit aux USA depuis dix ans, publie American Gods qui, bien qu'il ait déjà écrit Neverwhere, Stardust et De bons présages, est considéré comme son premier « vrai » roman.Cette histoire de l'affrontement entre les vieux dieux amenés aux Etats-Unis par des générations d'immigrants (d'Odin à Anubis) et des nouveaux dieux (ceux des autoroutes, de l'internet...), mélange original de thriller et de mythologie remporte un grand succès public et installe fermement Gaiman dans le rôle d'écrivain. Il signera par la suite Anansi Boys et Coraline.Il est aussi de plus en plus courtisé par le cinéma : il écrit Mirrormask pour son ami Dave McKean, et a signé le scénario de Beowulf en collaboration avec Roger Avary, Stardust, le mystère de l'étoile est adapté par Matthew Vaughn et Coraline par Henry Selick, tandis que Neil Gaiman lui-même devrait réaliser l'adaptation de Death en 2008, produite par Guillermo Del Toro.Neil Gaiman n'a jamais été aussi populaire mais semble se disperser : il n'a publié aucun travail « majeur » depuis American Gods et, bien que la plupart de ses oeuvres moins ambitieuses restent au moins plaisantes, on attend de lui quelque chose d'un peu plus consistant. 

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Mirrormask Scénariste -
2015 Death & Me Réalisateur -
2007 Stardust, Le Mystère De L'Étoile Scénariste -
2007 La Légende de Beowulf Scénariste -
2002 Avalon Scénariste -

Dernières News

Sandman de Neil Gaiman sera enfin adapté en série sur Netflix

Le projet sera produit par Gaiman et par David Goyer de Constantine.

Good Omens : une pétition chrétienne pour annuler la série Amazon adressée… à Netflix

Plus de 20000 signataires ont attaqué la mini-série qu'ils accusent de moquer la sagesse de Dieu.

Good Omens est une adaptation diablement réussie (critique)

David Tennant et Michael Sheen sont l'Alpha et l'Omega de cette comédie théologique déjantée et irrévérencieuse.