Nom de naissance Lana Turner
Naissance
Wallace, États-Unis
Décès
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Tout en elle n'est que cliché cinématographique, depuis qu'on l'a découverte, mangeant des glaces dans un drugstore tandis qu'elle faisait l'école buissonnière, jusqu'au fait divers sordide qui l'impliqua dans le meurtre, par sa fille, de son amant gangster. Sa beauté même est purement synthétique : elle est très belle, mais comme une poupée perfectionnée. Formes ajustées, cheveux platinés soigneusement coiffés, dûment maquillée et manucurée, sans âge réel ni discernable, plus qu'une actrice Lana Turner est une entité. Sa manière de jouer, mécanique, comme dictée hors du champ de la caméra, participe de cette artificialité. Et pourtant, malgré tout cela, à cause de tout cela, Lana Turner est une création cinématographique fascinante, une étrange créature de mélodrame que certains cinéastes inspirés ont magnifiquement utilisée. Vincente Minnelli lui arrache sa création la plus humaine, l'actrice bafouée qui tue en elle toute rancur pour n'être plus qu'une apparence, dans les Ensorcelés (1952). Douglas Sirk joue de son côté synthétique dans Mirage de la vie (1959), où elle passe comme indifférente aux drames qui se nouent autour d'elle. George Cukor lui confère une certaine sensibilité dans le curieux Ma vie à moi (1950). Son plus grand titre de gloire est sa création de vamp dans Le facteur sonne toujours deux fois (T. Garnett, 1946) où, tous artifices déployés, elle incarne l'archétype de la tueuse blonde chère au film noir. À côté de ces grands films, Lana Turner a joué dans beaucoup d'autres, imposant sa beauté spectaculaire et impavide (la Danseuse des Folies Ziegfeld, R. Z. Leonard, 1941 ; Éternel Tourment, G. Sidney, 1947) sans sembler vivre vraiment son rôle. George Sidney le comprend et en fait un superbe objet baroque qu'il irise de coloris chatoyants dans les Trois Mousquetaires (1948). Après Madame X (David Lowell Rich, 1966), qui est pour elle une manière de somme, Lana Turner a espacé ses apparitions à l'écran.Elle se maria huit fois (notamment avec Artie Shaw et Lex Barker).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le Pays Du Dauphin Vert Acteur Marianne Patourel
2015 Le retour Acteur MAC CALL Jane
2015 Voyage Au-Delà Des Vivants Acteur Carla Van Oven
2015 Le Fils Prodigue Acteur Samarra
2015 Week-end au waldorf Acteur SMITH Bunny

Stars associées