Nom de naissance Harrison
Avis

Biographie

Jim Harrison naît en 1937 dans une famille de la petite bourgeoisie du Michigan. Il a une enfance tranquille dans un milieu calme et ennuyeux. Seul incident notable : à l'âge de huit ans il perd son oeil gauche en jouant avec une petite fille. A seize ans, il quitte Reed City pour vivre l'aventure urbaine à Boston et New York et décide de devenir écrivain pour s'extraire de son mode de vie petit-bourgeois et pour laisser s'exprimer son romantisme. A vingt-trois ans, il obtient sa licence de lettres et épouse Linda King, avec qui il est toujours marié et a deux filles. Il en a vingt-huit lorsqu'il termine son master de lettres et que son premier recueil de poèmes, Plain Chant, est publié. Il est engagé comme assistant d'anglais à l'université de Stony Brook, New York, mais renonce rapidement. Il retourne s'installer dans le Michigan avec sa famille en 1967. Là, il travaille sa prose jusqu'à la parution en 1971 de Wolf, Mémoires fictifs, et Lointains et Ghazals. Entre 1973 et 1975, il écrit encore Un bon jour pour mourir et Nord Michigan. Il rencontre Jack Nicholson par l'intermédiaire de Thomas McGuane et s'essaie à l'écriture de scénarios. Il vit sur le prêt que lui a accordé Nicholson. Son premier vrai succès arrive en 1979 avec le recueil Légendes d'automne. Il publie par la suite plusieurs romans (Sorcier, Faux soleil, Dalva), des poèmes (Théorie et pratique des rivières) et un essai, Entre chien et loup. Il collabore à l'écriture de plusieurs films, mais sans grand succès, jusqu'en 1996 où un séjour au salon des Etonnants Voyageurs le décide à se consacrer à mettre le cinéma de côté. Il écrit par la suite plusieurs romans et nouvelles tels que La Route du retour (suite de Dalva), De Marquette à Veracruz, Le garçon qui s'enfuit dans les bois, et ses mémoires, non fictifs cette fois, En marge. Il revient enfin au cinéma pour l'adaptation de sa nouvelle La bête que Dieu oublia d'inventer. Depuis sa découverte du réconfort de la forêt à la suite de la perte de son oeil, Jim Harrison développe les histoires érudites d'une Amérique profonde bercée de culture indienne, sur le thème de la « dictature des sens ». A partir de 2009, Jim Harrison, dont tous les livres étaient paru en France aux éditions Christian Bourgois, est désormais traduit chez Flammarion, qui a publié Une Odyssée Americaine et Les Jeux de la nuit.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1994 Wolf Scénariste -
1989 Revenge Scénariste -

Stars associées