Nom de naissance Jean-Pierre Kalfon
Naissance (81 ans)
Paris, France
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Acteur, Interprète
Avis

Biographie

Jean-Pierre Kalfon est un comédien français à la jeunesse mouvementée. Découvert au théâtre, il a réussi à percer dans les années 1970 au cinéma et a tourné notamment dans Le Cri du hibou et Saint-Cyr.

Né le 30 octobre 1938 à Paris, Jean-Pierre Kalfon grandit entre un père comptable et une mère secrétaire. Sa passion, c'est la musique. Ce qui ne cadre pas vraiment avec les projets que ses parents ont pour lui. Ils le rêvent avocat ou médecin ce qui ne lui plaît guère. Il prend donc la poudre d'escampette à l'âge de 15 ans, se fait héberger par ses amis, finit dans des centres pour délinquants avant de passer la frontière belge sans papiers. Deux mois plus tard, il est retrouvé et retourne au point de départ : Paris. Il tente de faire une école de décoration, mais son comportement lui vaut rapidement d'être exclu. Pour s'en sortir, il travaille comme danseur aux Folies Bergères et suit des cours de théâtre. C'est la révélation : il veut être acteur. A la fin des années 1950, il s'inscrit aux cours Dullin pour réaliser son rêve.

Il planche

Il fonde sa propre compagnie de théâtre et se produit également avec le TNP de Vilar. En 1960, il incarne un jeune prêtre dans son premier film, Le 7ème jour de Saint-Malo avant d'apparaître un an plus tard dans le téléfilm Marceau de la République. Il collabore avec de nombreux réalisateurs de la Nouvelle Vague et enchaîne les longs-métrages. Il apparaît ainsi en 1965 dans Une fille et des fusils de Claude Lelouch, en 1967 dans Week end de Jean-Luc Godard, en 1980 dans La Femme Flic d'Yves Boisset ou encore en 1983 dans Vivement Dimanche ! de François Truffaut. En 1988, son talent est salué par la profession. Il décroche une nomination pour le César du meilleur acteur dans un second rôle grâce au Cri du hibou de Claude Chabrol.

Un électron libre

Acteur fétiche de Claude Lelouch et figure du cinéma policier dans les années 1970 grâce à sa gueule qui sied parfaitement aux rôles de tueurs et maniaques qu'il incarnait régulièrement, Jean-Pierre Kalfon est également apparu dans les séries Navarro. En 2001, il est à nouveau à deux doigts de rafler un César. Il est nommé dans la catégorie meilleur acteur dans un second rôle pour Saint-Cyr de Patricia Mazuy. En 2008, il est à l'affiche de J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit. Entre 2008 et 2014, les téléspectateurs le retrouvent dans la série Mafiosa. Absent du grand écran pendant deux ans, il fait son retour au cinéma en 2016 dans Ce sentiment de l'été de Mikhael Hers.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Pascin l'impudique (Documentaire) Acteur Narrateur (Voix)
2015 Ce sentiment de l'été Acteur Faris
2014 Je m'Appelle Hmmm Acteur Le patron du cafe
2009 Parc Acteur le propriétaire
2008 J'ai toujours rêvé d'être un gangster Acteur Max

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1980 Un rêve Acteur -

Stars associées