Nom de naissance Guy Beauché
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Guy Beauché est un monteur et réalisateur français, spécialisé dans les films documentaires. Il est né en 1965. Grandissant à Grigny dans le département de l’Essonne, il entre au lycée Marcel Pagnol dans la commune voisine de Juvisy-sur-Orge de 1981 à 1984. Quelques années après sa sortie de l’école, Guy Beauché effectue son service militaire auprès du 4e RMAT (4e Régiment du Matériel) basé à Fontainebleau. Passionné de musique, il pratique la batterie avec plus d’un groupe, le plus notable d’entre eux étant Idéousoul. Il est également l’un des créateurs du label Alabaz Records. À partir de 1995 et tout en continuant d’être le batteur du groupe, il s’oriente vers l’audiovisuel et se forme au montage. Cinq années plus tard, Guy Beauché abandonne définitivement la musique pour se consacrer totalement à sa carrière de monteur. Il se spécialise rapidement dans les documentaires et les courts-métrages pour le compte de plusieurs cinéastes de renom tels que Fabien Onteniente , Cédric Klapisch et Dante Desarthe . En 1998, il travaille comme assistant-monteur sur Les Visiteurs 2 , la comédie de Jean-Marie Poiré et avec Jean Reno et Christian Clavier , avant de réaliser le film Comme sur des roulettes . Ce dernier est un documentaire qui se penche sur les difficultés qui émaillent la vie d’un handicapé en milieu universitaire. Guy Beauché s’intéresse par la suite aux écoles privées appliquant la pédagogie Steiner-Waldorf avec un documentaire intitulé Un autre chemin pour l’école qu’il dévoile en 2000. Entre 2003 et 2007, La Chaîne parlementaire ( LCP) lui commande une douzaine de numéros pour le magazine politique Permanence. Il s’agit de faire découvrir le quotidien des députés à travers des reportages d’environ une demi-heure. Parallèlement, Guy Beauché s’attaque à un nouveau projet, celui de la série documentaire 50 ans de faits divers qui regroupe onze films d’une cinquantaine de minutes retraçant les faits-divers marquants de la seconde moitié du vingtième siècle en France. Parmi ces documents, le réalisateur est à l’origine d’ Avortement, le procès de Bobigny. Présenté en 2006, ce dernier relate des faits qui se sont déroulés au début des années soixante-dix : une mineure du nom de Marie-Claire Chevalier tombe enceinte après avoir été victime d’un viol, et décide ensuite d’avorter en cachette avec la complicité de sa mère. Interdite par la loi, cette pratique lui vaut un procès retentissant au cours duquel elle est défendue par la célèbre avocate Gisèle Halimi . En 2007, Guy Beauché signe le documentaire Premiers pas au palais bourbon autour de l’entrée à l’Assemblée nationale de quatre nouveaux députés, après leur élection en juin 2007. Dans Albert Jacquard, jamais sans les autres, également réalisé en 2007, il brosse le portrait du scientifique Albert Jacquard , spécialiste en génétique. Après le généticien, il s’intéresse à l’astronaute français Jean-Loup Jacques Marie Chrétien, le premier en Europe Occidentale à aller dans l’espace en 1982. Jean-Loup Chrétien, l’étoffe d’un héros est diffusé pour la première fois en 2008. Au total, Guy Beauché est à la tête d’une filmographie comptant plus de cinquante titres réalisés pour Des racines et des ailes, Thalassa, Envoyé Spécial ou encore Arte Reportages.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2009 Les Petits Explorateurs - Léa, sur les traces des gorilles Réalisateur -