Nom de naissance Berthe Bovy
Naissance
Cheratte (Visé), Belgique
Décès
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Berthe Bovy est une actrice belge. De son nom complet Berthe Marguerite Jeanne Bovy, elle est née le 6 janvier 1887 à Cheratte, près de Liège en Belgique. Elle est la fille de Théophile Bovy, homme de lettres et notamment auteur des paroles du Chant des Wallons.Baignée dans une ambiance familiale tournée vers la littérature et la musique, Berthe Bovy s'initie au théâtre dès son plus jeune âge en jouant occasionnellement à Liège. Très jeune, elle voit la comédienne Sarah Bernhardt sur scène lors d'une tournée. Elle a la chance de la rencontrer dans sa loge. Cet événement scellera le destin de la future comédienne.C'est ainsi qu'elle décide de suivre les cours du Conservatoire de Bruxelles, poussée par son père. Elle quitte ensuite la Belgique pour se rendre au Conservatoire de Paris.Elle intègre la Comédie Française en 1907, où elle retrouve Sarah Bernhardt qui devient son professeur. L’année suivante, elle décroche son tout premier rôle dans L'Assassinat du Duc de Guise d’André Calmettes et Charles Le Bargy. Ce film marque le début d'une longue carrière.Durant toute la période du cinéma muet, elle enchaîne plusieurs rôles, notamment avec ses réalisateurs favoris : André Calmettes (Oedipe Roi en 1908, La Fin d'une Royauté et L'Écharpe en 1910), Camille de Morlhon (La Reine Margot en 1909, Madame Tallien, L'Histoire d'une Rose ou encore La Rançon du Roi Jean en 1911), et Gérard Bourgeois (Latude ou Trente-Cinq Ans de Captivité, Le Roman d'une Pauvre Fille en 1911, Méprise Fatale en 1912, La Conquête du Bonheur en 1913).Elle apparaît ensuite beaucoup moins au cinéma, même si on la retrouve dans La Terre d'André Antoine pour une adaptation du roman d'Émile Zola, ainsi que dans le documentaire Molière, sa Vie, son Oeuvre de Jacques de Féraudy.Mais c'est sur les planches qu'elle excelle véritablement. En 1930, dans La Voix Humaine de Jean Cocteau, elle joue une femme au téléphone, seule sur scène pendant toute la durée de la pièce. Ce sera un grand succès et Jean Cocteau dira d'elle : « Elle vibre comme un Stradivarius ».Elle revient sur grand écran en 1938 dans Le Joueur de Gerhard Lamprecht et Louis Daquin, puis dans Le Déserteur de Léonide Moguy, film racontant l'histoire d'un appelé qui déserte pour rejoindre sa fiancée lors de la Première Guerre mondiale. C'est alors que la Deuxième Guerre mondiale éclate. La France est occupée. Berthe Bovy apparaît dans un seul film durant cette période, La Belle Aventure de Marc Allégret.Dans ce contexte, en 1942, elle refuse une tournée en Allemagne et doit quitter la Comédie Française. Le cinéma la rappelle. Elle joue un de ses rôles les plus connus dans Boule de Suif, adaptation de la nouvelle éponyme de Guy de Maupassant réalisée par Christian-Jaqueen 1945.Berthe Bovy regagne La Comédie Française en 1950. Elle continue sa carrière de comédienne sur scène et au cinéma. Elle joue dans une dizaine de longs métrages jusque dans les années soixante (La Maison Bonnadieu de Carlo Rim, Le Secret de Soeur Angèle de Léo Joannon, Mon Oncle du Texas de Robert Guez, Le Dimanche de la Vie de Jean Herman).En parallèle, elle transmet sa passion à des élèves comme Madeleine Renaud, Fernand Ledoux, et surtout Pierre Fresnay, qui sera son troisième mari.À quatre-vingts ans, elle monte une nouvelle fois sur les planches pour jouer dans le Tartuffe de Molière. Ce sera son adieu à la scène. Elle fait ensuite une dernière apparition à la télévision française l'année suivante dans Commissaire Maigret aux côtés de Jean Richard.Après cela, Berthe Bovy se retire de la vie publique. Celle que l'on surnomme La Grande Dame décède le 26 février 1977 à Montgeron dans l’Essonne.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Fantomas contre fantomas Acteur FANTOMAS
2015 La souriciere Acteur RIVERAIN Michel
2015 L'Armoire Volante Acteur madame Léa Lobligeois
2015 L'ombre Acteur Mme FOURNIER
2015 Le joueur Acteur Babouchka

Stars associées