Nom de naissance Anny Ondra
Naissance
Tarnów, Autriche-Hongrie
Décès
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Anny Ondra est une actrice et productrice. De son vrai nom Anna Sophie Ondrakova, elle est née le 15 mai 1902 à Tarnów, une ville d’Autriche-Hongrie se situant actuellement en Pologne. Anny Ondra grandit entre la Pologne, la Slovénie, la Bohême et Prague. Fille d’un officier de l’armée austro-hongroise, elle se passionne très tôt pour les métiers de la scène. Elle suit alors des cours de danse et de théâtre, avant de faire sa première apparition dans le drame Palimpsest (1919) de Joe Jencík, où elle joue aux côtés de Carl Lamac. Ce dernier la dirige l’année d’après dans sa comédie Gilly poprvé v Praze (1920).Elle retrouve ensuite son partenaire Carl Lamac (qui devient également son compagnon) comme acteur dans plusieurs films, comme Tam na horách (1920) et Führe uns nicht in Versuchung (1922) de Sidney M. Goldin, Zpev zlata (1921), le film fantastique Príchozí z temnot (1921) de Jan S. Kolár, ou encore le film d’aventures Setrelé písmo (1921) de Josef Rovensk.Anny Ondra tourne également sous sa direction à plusieurs reprises, notamment dans Drvostep (1923), Chytte ho! (1925), Lucerna (1925), Hrabenka z podskalí (1926), Sladká Josefínka (1927) et Pantáta Bezousek (1927). Elle fait la rencontre d’Alfred Hitchcock qui la met en scène dans le drame The Manxman (1929), où elle côtoie Malcolm Keen, Carl Brisson et Randle Ayrton, et dans son film policier Chantage (1929) (considéré comme son premier film parlant). Elle y tient le rôle principal d’Alice White (doublée par l’actrice Joan Barry), avec John Longden et Charles Paton. Le passage du muet au parlant ne s’annonce pas sans difficulté pour l’actrice, mais elle réussit à figurer en tête d’affiches de nombreux films en Allemagne, en France et en Tchécoslovaquie. On retrouve alors Anny Ondra dans des longs-métrages coréalisés par Carl Lamac et Pierre Billon, notamment le film musical La Chauve-Souris (1931), Baby (1932), où elle accompagne André Roanne et Kissa Kouprine, ainsi que La Fille du régiment (1933), où elle incarne Mary face à Pierre Richard-Willm, Marfa d'Hervilly et Claude Dauphin.La même année, elle épouse le boxeur allemand Max Schmeling, continuant néanmoins de collaborer avec Carl Lamac jusqu’à la fin de sa carrière. Elle prend ainsi part à L'Amour en cage (1934), où elle partage la vedette avec René Lefèvre, Knockout - Ein junges Mädchen, ein junger Mann (1935), dans lequel elle donne la réplique à son mari Max Schmeling, et Der Scheidungsgrund (1937), avec Jack Trevor.Anny Ondra tourne parallèlement avec d’autres réalisateurs tels que Géza von Bolváry dans sa comédie romantique Der Unwiderstehliche (1937), Hans Deppe dans Narren im Schnee (1938), Carl Froelich dans Der Gasmann (1941), Peter Paul Brauer dans Himmel, wir erben ein Schloß (1943). Elle joue son dernier rôle au cinéma dans Schön muß man sein (1951) d’Ákos Ráthonyi.Outre son parcours d’actrice, Anny Ondra a produit ou coproduit un grand nombre de films où elle a joué, parmi lesquels Une Nuit au paradis, Knockout - Ein junges Mädchen, ein junger Mann et Vor Liebe wird gewarnt (1937).Anny Ondra décède le 28 février 1987 à Hollenstedt en Allemagne, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 L'amour en cage Acteur la baronne de REZE
2015 Kiki Acteur Kiki
2015 Une nuit au paradis Acteur BECHUE Monique
2015 La Chauve-Souris Acteur Arlette
2015 La Fille Du Regiment Acteur Mary

Stars associées