Nom de naissance Weidenmann
Genre Homme
Avis

Biographie

Alfred Weidenmann est un réalisateur et scénariste allemand. Il est né le 10 mai 1916 à Stuttgart. Dès son enfance, il se passionne pour les arts et s’initie à la peinture et au graphisme. Alfred Weidenmann s’essaie par la suite à l’écriture et au cinéma, signant, à vingt ans, sa première réalisation sous le titre Jungbann 2 (1936). Ce documentaire sera censuré par les autorités nazies. En 1942, il intègre la société de production au service du régime national-socialiste, l'UFA. Il dirige alors un film de propagande nazie sur les Jeunesses hitlériennes, Jeunes aigles (1944), où il fait tourner le jeune Hardy Krueger, âgé seulement de quinze ans. Ce dernier deviendra plus tard une star internationale. Dans le même temps, il rejoint les rangs de l’armée allemande.pagebreakAlfred Weidenmann présente ensuite Die Schenke zur ewigen Liebe (1945), d’après un roman de Walter Vollmer, avant d’être emprisonné par l’Armée Rouge. Après plusieurs années de captivité, il est libéré et il retourne en Allemagne pour réaliser plusieurs longs-métrages, dont le drame historique L'Amiral Canaris (1954). Celui-ci est inspiré de la vie de l’Amiral Canaris, chef du renseignement militaire allemand, surtout connu pour son rejet de l’idéologie nazie. Il est immortalisé par O. E. Hasse. Suite à ce film, dont les autres rôles principaux sont confiés à Adrian Hoven, Martin Held et Wolfgang Preiss, le cinéaste reçoit le Prix du Film allemand en 1955. Après cela, il change ensuite de registre et se lance dans la comédie en réalisant notamment Kitty à la conquête du monde (1956), où il met en scène Karlheinz Böhm, Paul Dahlke et la jeune Romy Schneider. Il réalise également la comédie romantique Mademoiselle Scampolo (1958), dans laquelle Romy Schneider est entourée de Paul Hubschmid et Georg Thomalla, et le drame en deux volets Buddenbrooks (1959). Il s’agit d’une adaptation à l’écran de l’œuvre de Thomas Mann.pagebreakDurant les années soixante, Alfred Weidenmann propose une version allemande du commissaire Maigret et réalise ainsi Maigret fait mouche (1966), où il dirige l’acteur vedette Heinz Ruehmann.Il multiplie ensuite les projets télévisés, notamment la fameuse série policière Inspecteur Derrick (1975), dont le rôle-titre est tenu par Horst Tappert. Il signe alors de nombreux épisodes, et ce, de la deuxième saison (1975) à la vingt-cinquième (1998). Alfred Weidenmann se fait également connaître pour d’autres séries du genre, comme Le Renard (1977-1999), où sont réunis Michael Ande, Markus Böttcher, Ulf Söhmisch et Rolf Schimpf.Parallèlement, il continue de travailler pour le cinéma et transpose à l’écran le livre de Theodor Storm, Der Schimmelreiter (1978). Le film est servi par Gert FROEBE, John Phillip Law et Anita Ekström.Gravement malade, Alfred Weidenmann décède le 9 juin 2000 à Zurich, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Buddenbrooks Réalisateur -
2015 Mademoiselle scampolo Réalisateur -
2005 L'amiral canaris Réalisateur -
1966 Maigret Réalisateur -
1965 Belles d'un soir Réalisateur -

Stars associées