Dali Benssalah - Les Sauvages
Canal +

Charismatique en jeune premier tiraillé entre deux familles dans la série politique Les Sauvages, l’acteur a connu un parcours musclé et touche-à-tout qui vient de le mener jusqu’à la saga James Bond.

"J’ai toujours regardé des films."

Né à Rennes, Dali Benssalah a pratiqué le karaté et la boxe thaï (dont il fut champion de France à 19 ans). Ses parents adorant le cinéma, le jeune homme voit aussi beaucoup de films à la maison. "J’ai commencé par le cinéma d’action asiatique ; avant De Niro et Pacino, mes premiers héros étaient Jet Li, Jackie Chan et Bruce Lee." Puis, à l’été 2009, un stage au cours Florent lui fait découvrir le métier d’acteur.

"Avec The Blaze, j’ai ouvert les vannes émotionnelles." Après plusieurs pièces de théâtre, un déclic a lieu en 2017 avec le clip Territory du groupe The Blaze, où il livre une sidérante performance physique faite d’embrassades et de danse frénétique. "On a tourné dans la casbah d’Alger et j’ai tout donné. Le plan-séquence où je fais le gorille m’a littéralement épuisé". Déjà culte, la vidéo cumule 30 millions de vues sur le web.

 

"On verra ce qui sortira du Bond."

Fouad, son personnage des Sauvages, lui a paru familier. "C’est un comédien qui s’est affranchi en montant à Paris. Mais tout s’écroule et il devra ramper pour ressortir la tête haute." Pendant le tournage, Dali a été embauché pour jouer dans Bond 25 : "Un gros morceau, qui m’a emmené en Jamaïque." Le film sortira en 2020, année où l’acteur sera en tournée théâtrale. Un bon moyen de garder la tête froide.

Les Sauvages : une fresque politique audacieuse et amère [critique]