Prodigal Son
Fox

Un nouveau polar macabre et fascinant.

C'est l'une des nouveautés qui cartonnent à la télé américaine depuis la rentrée : Prodigal Son débarque en France ce mardi soir, sur TF1. Alors de quoi parle ce thriller glauque ? Que vaut ce drama policier à base de meurtres de la semaine, mais enrichie par une mythologie macabre assez fascinante ?

L'histoire nous parle de Malcolm Bright (joué par l'ancien Walking Dead Tom Payne), fils du Dr. Martin Whitly, un célèbre tueur en série surnommé "Le Chirurgien". C'est lui qui, enfant, a conduit à l'arrestation de son paternel. Désormais adulte, cet ancien profiler du FBI, en proie à de terribles troubles psychologiques, se retrouve à bosser pour la Police de New York. Il résout des meurtres en série inquiétants et détermine les profils des psychopathes. Pour l'aider, il renoue avec son père emprisonné, qui jubile de retrouver ainsi une sorte de reconnaissance...

Pour ceux qui pleurent déjà la fin annoncée d'Esprits Criminels, Prodigal Son saura aisément faciliter la transition. On est en plein dans le genre, avec des meurtres horribles, une ambiance morbide et un suspense intense. Plutôt bien produite, la série vaut surtout pour la prestation de Michael Sheen (Twilight, Master of Sex), qui avait - il est vrai - le profil idéal pour incarner ce papa serial killer un peu cinglé, mais pas trop.

Un personnage saisissant, dans la veine du Hannibal Lecter du Silence des Agneaux, mais traiter de manière un peu plus grossière. Soyons honnête, Prodigal Son flirte bien souvent avec le n'importe quoi, et rien n'est foncièrement crédible passé l'épisode 1. On peut même dire que la série provoque, par séquences, un certain malaise, quand elle s'aventure à fantasmer l'assassin psychopathe enchaîné comme une sorte de génie facétieux...

Malgré cela, les amateurs de polar y trouveront leur compte. D'autant que la série a de bonnes chances d'être renouvelée pour une saison 2, même si les audiences aux USA sont en baisse depuis plusieurs semaines.