daredevil saison 3
netflix

Le réalisateur et les producteurs racontent ce défi incroyable, filmé en 12 heures dans une prison abandonnée de Staten Island.

Il avait déjà fait le coup, en avril 2015. Une vidéo de la saison 1 de Daredevil était devenue virale (comptant à ce jour près de 3 millions de vues sur YouTube), une scène de combat exceptionnelle, de trois minutes, entièrement tournée en plan séquence dans un couloir d'immeuble.

Pour sa saison 3, Daredevil a fait encore plus fort. L'épisode 4, intitulé «Blindsided», livre une incroyable scène de 10 minutes et 43 secondes, entièrement filmée en plan-séquence, dans la prison de Rikers Island (vous pouvez voir un extrait ci-dessous). On y voit Matt essayer de s'enfuir du piège carcéral qui lui a tendu Wilson Fisk, entre les gardiens corrompus et les détenus à sa solde, au beau milieu d'une émeute sanglante.

Le showrunner Erik Oleson a récemment confirmé à Vulture que la scène en question avait bel et bien était tournée de manière ininterrompue. Un véritable plan-séquence donc : "J’avais construit, à certains endroits, des choses où nous pouvions avoir des coupures cachées si cela ne fonctionnait pas, comme le couloir sombre où il levait les yeux et où les feux rouges clignotaient", raconte Oleson, décryptant les coulisses. "Mais au lieu de cela, en post-production, j'ai insisté pour utiliser une vraie prise unique et j'ai éclairé ce couloir afin que le public puisse voir qu'il n'y a pas de coupes cachées."

C'est le réalisateur, Alex Garcia Lopez, qui a d'abord a eu l'idée de filmer la séquence en continu. Une folie, qui a forcément rencontré des obstacles, à commencer par le fait qu'il faut des heures de répétition pour réussir ces bastons en corps à corps. "J’ai dû appeler tous les financiers et leur dire que nous allions arrêter de filmer pendant une journée, pour répéter avec toute l'équipe. Autant dire que cela a causé quelques agitations."

Daredevil : les questions qui se posent après la fin de la saison 3 sur Netflix

Tom Lieber, vice-président de la programmation originale de Marvel Television, a avoué avoir eu un peu peur et il confie aujourd'hui s'être dit : "C’est 12 pages de script quand même ! C'est fou non ? Effectivement, c'était un peu fou." Et ce qui a finalement convaincu les dirigeants de Marvel d'accepter, c’est la volonté de la distribution et de l’équipe de s’y consacrer pleinement. "Charlie Cox était vraiment excité", reprend Lieber. "Notre caméra [opérateur] était vraiment excité. Alex, le réalisateur, rayonnait rien que d'y penser. Alors on s'est dit qu'il fallait faire. Au moins juste essayer."

La scène a été tournée dans une prison abandonnée de Staten Island, dans l'État de New York, en moins de 12 heures. Cox a exécuté environ 80% des cascades de combat lui-même. Le plus gros défi étant d'arriver à échanger entre la doublure cascade de Charlie Cox, Chris Brewster, puis revenir à Cox lui-même, sans coupure ! "Les cascadeurs ont trouvé des moyens très intelligents de le faire", se réjouit Lopez, qui raconte avoir eu comme source principale d'inspiration la fameuse scène des Fils de l'homme, réalisée par Alfonso Cuarón. "Ce qu'il a fait était évidemment une très grande référence".