DR

Et Angela montra ses seins après 40 secondes !

Le grand final de Bones, c'est ce soir aux Etats-Unis. L'occasion de se souvenir à quoi ressemblait la série il y a 12 ans. Le 13 septembre 2005, la chaîne américaine Fox diffusait le tout premier épisode, intitulé "Pilot" (le seul qui n'a d'ailleurs pas de titre sous la forme "The... in the..." ou "A... in a...").

Ce soir là, 10,8 millions de curieux sont collés devant le poste de télévision et découvrent cette histoire policière imaginée par Hart Hanson. Le créateur de Bones est évidemment celui qui a écrit ce premier épisode, réalisé par Greg Yaitanes et filmé à Los Angeles (même si l'intrigue se déroule déjà à Washington, D.C.). A l'époque, Bones est alors perçue comme "la meilleure nouveauté de la rentrée, une variante des Experts en beaucoup plus sexy", écrira New York Magazine après la diffusion du pilote.

Bones : le grand final de la série "ne vous décevra pas"

Et justement, c'est par une image étonnamment hot que débute le show. La première à l'écran, c'est Angela. Et elle se fait remarquer d'emblée en montrant ses seins (du moins ses dessous en dentelles) à un guichetier, à l'aéroport, alors qu'elle vient récupérer Brennan.

DR

Effectivement, la scientifique fait son retour aux USA, après deux mois passés au Guatemala, où elle identifiait des victimes de génocide. La jolie jeune femme est déjà une célèbre anthropologue médico-légale, qui aide de temps en temps le FBI, même si elle n'apprécie guère.

DR

Elle connaît déjà Booth, qui vient justement la chercher, pour lui demander son aide sur une épineuse affaire. Bones - qui n'aime pas qu'on l'appelle comme ça - refuse d'abord, puis se laisse convaincre.

DR

Ce premier épisode impressionne par l'alchimie qui existe déjà entre les deux personnages principaux, mais aussi par toute l'originalité criminelle qu'il laisse entrevoir. Et pour cause ! Afin de découvrir l'identité de cette toute première victime, dont il ne reste qu'un squelette, le Jeffersonian va utiliser un programme informatique, développé par Angela (l'Angelator), qui permet d'effectuer une reconstruction holographique tridimensionnelle, à partir du crâne reconstitué. Bluffant !

DR

On notera également que, dans les premiers instants de la série, Bones parle de son assistant, Zack Addy. Le jeune homme fera son apparition dans la foulée au Jeffersonian. Il prendra une place majeure, par la suite, dans la série et jusque dans cette ultime saison 12 !

Ce pilote montre aussi dès le début que Brennan n'est pas une scientifique comme les autres. Adepte des arts martiaux, elle peut péter la gueule à n'importe qui, et même aux agents de la sécurité nationale. Elle a également un tempérament bouillant, qui l'incite à chercher la vérité, envers et contre tous, même s'il faut pour cela s'en prendre à des politiciens haut placés.

Finalement, on notera qu'à l'époque, presque chaque épisode contenait une référence pop-culture, à laquelle Bones répondait avec une réplique systématique : "Je ne sais pas ce que ça veut dire !" Ainsi, dans ce pilote, Brennan révèle qu'elle ignore tout de X-Files (qui venait juste de prendre fin), quand Booth lui lance : "Nous sommes comme Scully et Mulder."