Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans Troie (2004)
Brad Pitt dans Troie (2004)
Brad Pitt dans Troie (2004)
Brad Pitt dans Troie (2004)
Brad Pitt dans Troie (2004)
Brad Pitt dans Troie (2004)
Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans Troie (2004)

L'acteur a suivi un entraînement intensif pour le film... ce qui ne l'a pas empêché de se blesser.

Alors qu'il a fait sensation ce week-end en se moquant de la politique de Donald Trump durant la crise du Coronavirus pour un sketch du SNL, Brad Pitt sera de retour dès ce soir à la télévision dans Troie, de Wolfgang Petersen, précisément à partir de 21h15 sur TMC. En 2004, le réalisateur se frotte à la mythologie antique avec ce projet à gros budget. Entouré d'un casting pléthorique (Eric Bana, Orlando Bloom, Diane Kruger, Rose Byrne, Sean Bean...), Brad Pitt prête ses traits au guerrier Achille dans ce blockbuster épique librement inspiré par l'Illiade d'Homère. Malgré des critiques assez moyennes, Troie reste un divertissement intéressant, et ce fut un énorme succès au box-office à sa sortie, frôlant les 500 millions de dollars de recettes et attirant 2,7 millions de spectateurs en salles en France. Pourtant, son acteur principal est sorti éreinté de cet ambitieux projet et s'est juré de ne ne plus s'engager sur ce type de films dans la suite de sa carrière...

Après Troie, Brad Pitt s’est juré de ne faire que des films de qualité

S'il a finalement été déçu par le résultat, à l'époque, Brad s'engage à 200% dans la préparation du film. Pour incarner un guerrier mythique tel que Achille, il fallait un athlète. Et qui de mieux que Brad Pitt pour endosser ce challenge de taille ? Même si le comédien dispose à la base d'un physique plutôt avantageux, il a toutefois dû donner de sa personne pour optimiser son potentiel physique et gagner en muscles saillants. Il a ainsi pris 5 à 7 kg de muscles. Le résultat d'un entraînement intensif pendant un an : ses journées de labeur étaient ponctuées de 2 heures à la salle de musculation, suivies de 2 heures d’entraînement à l’épée. Tout en adoptant un régime alimentaire spécifique: 4 repas par jour, riches en protéines faibles en glucides. Sans oublier des cours d'équitation afin d'être à l'aise sur un cheval. Des efforts payants, Pitt étant plus en forme que jamais. Du moins jusqu'à ce qu'il se blesse.

C'est lors du fameux duel entre Achille et Hector (joué par Eric Bana), que Brad s'est fait mal... au tendon d'Achille. On peut difficilement faire plus ironique ! Lui qui refusait d'être doublé pour tourner cette séquence stratégique se retrouve plâtré. Les 2 000 figurants engagés sur le film sont alors au chômage technique pour trois longs mois, le temps que le comédien cicatrise.

Brad Pitt n’a pas eu besoin d’être dirigé par Tarantino pour se mettre torse nu dans Once upon a time in Hollywood