Judith Davis : "On ne rentrait pas dans les cases"

La jeune réalisatrice évoque les problèmes qu'elle a rencontrés lors du tournage de son premier film.

Pourquoi Judith Davis s’intéresse à l’engagement dans Tout ce qu’il me reste de la révolution

Quelles idées défendre aujourd’hui ? Quelle forme peut prendre la lutte ? Ce sont les questions que se pose Angèle, l’héroïne du film Tout ce qu’il me reste de la révolution de Judith Davis.

3 questions à Judith Davis, réalisatrice de Tout ce qu’il me reste de la révolution

Prix du jury du dernier Festival d’Angoulême, la réalisatrice nous définit son désir de cinéma. Elle est l’auteur d’une comédie loufoque et engagée sur l’héritage de mai 1968, Tout ce qu’il me reste de la révolution.

Judith Davis (Tout ce qu’il me reste de la révolution) : la révélation du dernier Festival d’Angoulême

La comédienne signe son premier film, Tout ce qu’il me reste de la révolution, Valois du Jury du dernier Festival d’Angoulême. Portrait.

Concours : Gagnez des places de ciné pour Tout ce qu'il me reste de la révolution

Une comédie décalée de et avec Judith Davis qui propose une réflexion sur le militantisme et la transmission.

Quand la jeunesse s’engage… sur grand écran

Retour sur 5 films où des garçons et des filles de sa génération s’y sont employés. A leurs risques et périls.