Uncut Gems
A24

L’acteur pressenti pour la précieuse statuette a lâché une blague concernant son hypothétique nomination.

Adam Sandler est une méga-star aux Etats-Unis. Peu importe les flops qu’il a enchaîné au cinéma ces 15 dernières années, l'acteur, provenant à l’origine de la scène stand-up, a toujours un grand capital sympathie auprès du public américain. Même après l’infâme Jack & Julie. Celui-ci est de retour sur le devant de la scène dans Uncut Gems, nouvelle bombe signée Josh et Benny Safdie (Good Time en 2017) qui sortira en janvier chez nous sur… Netflix.

Dans ce nouveau film, Adam Sandler incarne un diamantaire sur le fil du rasoir devant recouvrer une dette tout en pariant sur un important match de basket. Une performance hallucinante et speed dans un New-York interlope et nocturne sous forme de cocotte-minute où Sandler est complètement transformé, donnant tout ce qu’il a dans le bide. C’est bien simple : il s’agit de son meilleur rôle, devant sa fameuse partition dramatique pour Paul Thomas Anderson dans Punch Drunk Love en 2000. Pas étonnant que les rumeurs aillent bon train concernant une possible nomination à l’Oscar du Meilleur Acteur 2019, Uncut Gems sortant en salles aux Etats-Unis en décembre.

Adam Sandler s'est amusé de la situation au micro d’Howard Stern, relayé ensuite par Entertainment Weekly : "Si je n’ai pas l’Oscar, putain, je vais vous le faire payer en faisant un nouveau film tout pourri." On reconnait là le second degré de l’acteur d’Happy Gilmore, son sens instinctif de la vanne et du trash talking. Adam Sandler avait récemment confié en interview qu’il aimait tous les films dans lesquels il avait joué sans exception, assumant au passage de nombreux fours commerciaux et quelques comédies de (très) mauvais goût. Une vanne à l'antenne qui a permis à l'acteur de relativiser : la veille, Adam Sandler accusait un peu le coup, le Gotham Award du Meilleur Acteur 2019 lui avait échappé au profit d’un autre Adam, Driver en l'occurrence, pour le drame Marriage Story.

Uncut Gems : Adam Sandler sous pression dans la première bande-annonce