Tous en scène
Universal

En plus, ce concours de chant animalier s’offre un séduisant casting vocal.

En 2016, le studio derrière les films Moi, Moche et Méchant et Les Minions sortait, à six mois d’intervalle, deux films d’animation dans lesquels les animaux sont les principaux protagonistes : Comme des Bêtes et Tous en scène (Sing en version originale). Ce dernier sera rediffusé dimanche soir sur TF1. Pour patienter, voici notre critique.

 

 

Les Trois Frères le retour : Machine à fric opportuniste ou sympathique come-back ? [critique]

L'histoire ? Pour redorer le blason de son précieux théâtre qui tombe en désuétude, le koala Buster Moon (Matthew McConaughey) décide d’organiser une compétition mondiale de chant, à l’issue de laquelle cinq candidats seront retenus : une souris aussi séduisante que malhonnête (Seth MacFarlane), un éléphant timide dévoré par le trac, un jeune gorille délinquant (Taron Egerton), une truie mère de famille débordée (Reese Witherspoon) et une porc-épic punk (Scarlett Johansson). Pour compléter ce prestigieux casting vocal, John C. Reilly à accepté de prêter sa voix au mouton que l’on peut voir chanter dans la bande-annonce.

Ecrit et réalisé par Garth Jennings, (H2G2 : le guide du voyageur galactique), Tous en scène vaut le coup d'oeil, comme le soulignait Première à sa sortie : "Un koala veut sauver son théâtre de la faillite en organisant un grand concours de chant. Une truie mère de famille nombreuse, un jeune gorille voyou, une souris Sinatra, une rockeuse hérisson y participent. Comme un bon petit plat familial en semaine, la recette de Tous en scène est simple, prévisible et roborative. L'anthropomorphisme Disney (dernier exemple en date : Zootopie) rencontre The Voice. Après Comme des bêtes (Toy Story chez les animaux domestiques) et Moi, moche et méchant (Monstres et compagnie chez les méchants de série B), le studio Illumination montre une fois de plus qu'il a parfaitement su cloner l'ADN Pixar. Mais Tous en scène, malgré une playlist Chérie FM trop attendue (Katy Perry, les Gipsy Kings), procure néanmoins un grand plaisir grâce à son écriture assez fine (les cinq storylines sont parfaitement équilibrées) et sa bonne humeur constante."

Bande-annonce :

Tous en scène : Patrick Bruel, Jenifer Bartoli, Sacha Perez et Elodie Martelet nous donnent leurs comédies musicales préférées