The Farewell (2019)
A24 Films

Sorti dans quatre salles aux USA, The Farewell explose le meilleur score de dollars par salle à sa sortie, devant le dernier Avengers (sorti dans 4 662 salles).

Ce vendredi, The Farewell est sorti dans les salles américaines : et le film a battu en trois jours un record de recettes détenu par Avengers : Endgame. On va briser le suspense tout de suite. The Farewell n’a pas raflé 2,7 milliards de dollars sur toute la planète comme l’énorme film du Marvel Cinematic Universe. Mais en raflant 351 330 dollars dans quatre salles américaines (deux à New York et deux à Los Angeles), The Farewell a donc récolté 87 833 dollars en moyenne dans chaque salle. Le film détient donc le record de la meilleure moyenne par salle de 2019, loin devant Avengers : Endgame. A sa sortie, le film récoltait 357 millions de dollars dans 4 662 salles, soit 76 601 dollars/salle. Reste à savoir comment The Farewell va se comporter une fois sorti sur un nombre d’écrans conséquent (ce sera pour le 2 août), mais ce très joli démarrage lui donne un bon coup de pub.

Deuxième film réalisé par Lulu Wang (son Posthumous tourné en 2014 avec Brit Marling est toujours inédit chez nous), The Farewell a été présenté au dernier Festival de Sundance et a connu un véritable triomphe critique. Le film raconte le retour au pays d’une jeune femme américaine d’origine chinoise (jouée par la rappeuse Awkwafina, vue récemment dans Ocean’s 8 et Crazy Rich Asians) afin de faire ses adieux à sa grand-mère atteinte d’un cancer du poumon.

D’un côté, l’énorme blockbuster Disney aux chiffres vertigineux ; et de l’autre, une sortie en limited release par le distributeur indépendant A24 (Spring Breakers, Lady Bird, Moonlight, Hérédité, Midsommar…). D’un côté, le juggernaut Disney qui occupe tous les créneaux de sortie tout au long de l’année, et de l’autre l’indé malin qui essaie d’exister. En creux, ce gros démarrage évoque la grosse problématique qui agite les stratèges des studios concurrents à Disney : comment exister dans un monde où Mickey occupe tous les créneaux de sortie tout au long de l’année avec ses blockbusters écrasants ?

A lire aussi sur Première