The Artist (2011)
Warner Bros. France
The Artist (2011)
Warner Bros. France
The Artist (2011)
Warner Bros. France
The Artist (2011)
Warner Bros. France
The Artist (2011)
Warner Bros. France
The Artist (2011)
Warner Bros. France
The Artist (2011)
Warner Bros. France
The Artist (2011)
The Artist (2011)
The Artist (2011)
The Artist (2011)
The Artist (2011)
The Artist (2011)
The Artist (2011)

Bérénice Bejo et Jean Dujardin ont adoré leurs scènes de danse !

À l'heure du confinement général, l'envie de danser vous démange ? Première vous propose de (re)voir quelques scènes dansantes cultes du cinéma et des séries télé...  Aujourd'hui, on fait des claquettes avec Bérénice Bejo et Jean Dujardin, qui gardent un excellent souvenir du tournage de The Artist !

The Artist "comble l’attente des cinéphiles et des nostalgiques des grands films populaires"

En 2011, le film de Michel Hazanavicius, hommage à l'âge d'or du cinéma hollywoodien, a connu un grand succès, au point de remettre ces pas de danse à la mode. Le duo, initié aux claquettes par le chorégraphe Fabien Ruiz, explique dans le making-of du long métrage avoir adoré s'entraîner puis tourner des scènes de danse. "Michel m'avait demandé si ça me plairait de faire des claquettes, détaille Jean Dujardin. 'Tu me connais, évidemment que j'adorerais ça !' J'ai dit oui, mais après, il faut y aller ! Si on veut donner l'illusion d'être un bon danseur, il faut apprendre les bases." Sa partenaire Bérénice Bejo précise même que c'est en apprenant ses chorégraphies qu'elle a su trouver Peppy Miller : "J'ai pris énormément de plaisir à faire des claquettes. Ca m'a permis de rentrer dans le personnage."

 

Juste après les Oscars 2012, cérémonie au cours de laquelle The Artist avait gagné 5 statuettes, le compositeur Ludovic Bource revenait sur l'importance de la musique dans un tel projet, et sur le plaisir pris à s'inspirer des plus grands, notamment à Bernard Herrmann : "Sur ce film, c'est vrai que je sentais que j'avais une grande responsabilité. J'ai pris ça comme un cadeau, j'étais conscient que j'avais de la chance, et en même temps, je savais que mes compositions devraient parfaitement coller aux images. (...) Nous rendions véritablement hommage à Bernard Herrmann. Vous vous rendez compte que cet homme composait des morceaux pour la radio le matin même des enregistrements ? C'est comme ça qu'il a été repéré pour le cinéma. Orson Welles a été bluffé par sa façon de travailler et il l'a engagé sur Citizen Kane. Choisir l'un de ses titres les plus célèbres pour The Artist n'était pas un hasard. C'est quelqu'un que Michel et moi admirons beaucoup. Pour moi, c'est même le compositeur ABSOLU. On parle trop peu de cet homme, alors qu'il a inspiré énormément de gens."

Ludovic Bource, oscarisé pour The Artist : "Les Oscars, ça rend les gens fous !"

Bande-annonce de The Artist :