La mule Clint Eastwood
Warner Bros. France

Les sorties françaises comme Yao ou L'ordre des médecins ont fait pâle figure face aux mastodontes américains (Source : Le Film Français)

La Mule a démarré très fort dans les salles parisiennes. Le retour de Clint Eastwood devant la caméra a totalisé 3463 entrées pour 102 copies. Un bon départ pour le réalisateur de 88 ans qui se met en scène en passeur de drogue pris en tenaille entre les cartels mexicains et le FBI. C'est son quatrième meilleur début en tant que réalisateur derrière Gran Torino (4068 entrées / 3 411 031 totales), American Sniper (4008 spectateurs / 3 130 825 en tout) et Au delà (3883 curieux / 1 905 487 au total). Ce retour en forme de la légende du western marque aussi le meilleur démarrage pour les films de cartels, devançant American Gangster (3299 places).

La Mule : Le retour du roi [Critique]

Le favori de la course aux Oscars, Green Book, a lui aussi réalisé un départ digne de ce nom. Avec 2002 visionnages pour 28 projections, le drame sur la question raciale dans l'Amérique sudiste de Peter Farrelly a conquis le public parisien. C'est le meilleur départ du réalisateur de Dumb and Dumber (894 entrées en 24h à Paris), ses projets étant plutôt confidentiels en France.

Les films français ramassent les miettes derrière. La plongée dramatique dans l'univers médical L'ordre des médecins connait un succès honorable (480 entrées pour 10 copies) mais moins important qu'Hippocrate de Thomas Lilti (1207 spectateurs pour 24 projections). Malgré la présence d'Omar Sy, Yao déçoit avec 459 curieux pour 15 projections en salles. The Hate U Give / La haine qu'on donne, drame sur la discrimination des Afro-Américains par la police, complète le top 5 en regroupant 365 personnes sur 10 séances.

Premières séances du 16 janvier à Paris avant 14h :

Démarrages 23 janvier Paris
Le Film Français
La Mule, Green Book, L’ordre des médecins : les films au cinéma cette semaine

A lire aussi sur Première