Noémie Schmidt dans Paris est à nous (2019)
Netflix

La nouvelle production Netflix s’offre un trailer à trois cents à l’heure avant sa sortie le 22 février prochain.

Paris est à nous raconte les tensions sociales dans la capitale entre 2014 et 2017, à travers le regard de la jeune Anna (Noémie Schimdt, Versailles). Cette étudiante libre et insouciante fait la connaissance de Greg (Grégoire Isvarine, Les hommes du feu) en soirée, dont elle tombe éperdument amoureuse. Leur relation fusionnelle est alors confrontée à une épreuve : Greg part suivre des études à Barcelone et demande à sa belle de le rejoindre. Mais Anna rate l’avion, et celui-ci s’écrase dans la foulée. Hasard ? Destin ? L’adolescente est sous le choc. Coincée à Paris, elle ne vit plus mais subit chaque minute de son existence. Elle devient spectatrice des attentats, tantôt bousculée par les foules de manifestants se pressant dans les faubourgs parisiens, tantôt en proie à un vertige mélancolique à la suite duquel elle se réveille, en transe. Les images de sa vie sont envahies de bribes de ses  souvenirs, entre premiers baisers passionnés, flashes de stroboscopes en rave, étreintes sur la plage… puis marées déchaînées, danses suaves, et bombes lacrymogènes.  Cette première bande-annonce offre un cocktail d’émotions intenses, une sorte de flashback étourdissant d’une vie pleine de péripéties.

 

 

La réalisatrice, connue sous le pseudonyme d’Elizabeth Vogler, a débuté son projet en 2014. Pour avoir les moyens d’achever son long-métrage, l’équipe du tournage a lancé une campagne de crowdfunding sur le site Kickstarter en janvier 2018. Une recette de 91 000 euros a été perçue par la réalisatrice. C’est en septembre 2018 que le géant du streaming a annoncé vouloir distribuer le film.

 

Paris est à nous sera disponible sur Netflix le 22 février prochain.

A lire aussi sur Première