She Dies Tomorrow
Neon

L’actrice Amy Semetz (Simetierre) réalise son deuxième film, dont la bande-annonce est très intrigante.

Pour son second long métrage, She Dies Tomorrow, la comédienne et réalisatrice Amy Seimetz nous plonge dans une histoire de contagion : celle de la peur de mourir. Un sujet existentiel et anxiogène qui nous met l’eau à la bouche grâce à une bande-annonce bien ficelée :

 

Connue en tant qu’actrice, notamment dans Upstream Color, Amy Seimetz a pu concrétiser ce projet grâce à sa rémunération reçue pour son rôle dans la nouvelle adaptation de Simetierre, film d'horreur inspiré d'un best-seller de Stephen King, sorti en 2019 au cinéma. Pour ce thriller, Seimetz confie à Kate Lyn Sheil le rôle d’Amy, une femme persuadée à son réveil qu’elle mourra le lendemain matin. Une idée qui s’empare pleinement de la jeune femme, jusqu’à faire douter son entourage, notamment ses amis qui commencent eux aussi à être anxieux de leur propre mort. Les personnages se retrouvent entraînés dans cette crise existentielle créant un concept de peur contagieuse nous paraissant sans issue. Déjà au casting de The Sun Don’t Shine, la comédienne sera entourée de Kentucker Audley, Jane Adams, Katie Aselton, Chris Messina, Tunde Adebimpe et Michelle Rodriguez.

Connaissant déjà une certaine notoriété pour son film The Sun Don’t Shine, sorti en 2012, qui obtint le prix du jury du festival SXSW, Amy Seimetz avait été particulièrement saluée  par la critique en réalisant des épisodes de la série The Girlfriend Expérience. Notamment par IndieWire, qui avait qualifié la série de "meilleure réalisation télévisée du siècle jusqu’à présent." Le site américain nous donne d’ailleurs un avant-goût de l’ambiance de She Dies Tomorrow, présenté comme "un thriller captivant combinant l’horreur corporelle classique de David Cronenberg et le surréalisme cinglant de Luis Buñuel." Le critique Eric Kohn souligne aussi l’actualité du sujet : "Seimetz évoque un récit séduisant si exploité dans la panique mondiale actuelle qu’il pourrait avoir été fait en conséquence de cette dernière." 
Distribué par Neon Production aux Etats-Unis, cet intrigant projet n'a pas encore de date de sortie française. Patience.

Simetierre, c’est pas Ça [Critique]