Fincher et Oldman chez netflix
PA Photos/ABACA / Nippon News/ABACA

Le film tournera autour d’Herman Mankiewicz, le scénariste du chef-d’œuvre d’Orson Welles Citizen Kane. Une production signée Netflix.

Déjà cinq années se sont écoulées depuis Gone girl, le thriller oppressant signé David Fincher. Pour son grand retour dans les salles obscures, l’auteur de Seven revient avec Mank… Non, ce n’est pas le cousin éloigné de Monk, détective incarné par Tony Shalhoub dans la série télé éponyme. Mank est le biopic d’Herman Jacob Mankiewicz, scénariste de l’œuvre culte Citizen Kane. Netflix se chargera de la production.

C’est un projet important pour Fincher : le cinéaste cherchait déjà à le financer en 1997, mais c’est plus de vingt ans plus tard qu’il le ressort du placard. Le scénario, écrit par son père Jack Fincher, tourne autour du scénariste Herman Jacob Mankiewicz : auteur des scripts de nombreux films aux débuts du cinéma parlant, le reporter et critique a connu son heure de gloire lorsqu’il a reçu un Oscar pour son scénario de Citizen Kane.

Pourquoi les oeuvres de David Fincher sont aussi fascinantes ?

Désormais considéré comme un chef-d’œuvre, le film n’a pas toujours fait l’unanimité et sa sortie en salles avait été un échec commercial. Probablement à cause de William Randolph Hearst, véritable magnat de la presse américaine et aspirant politicien dont Welles s’est inspiré pour son héros. Hearst n’avait pas apprécié ce portrait officieux au point de vouloir empêcher les exploitants de projeter le film.

The Hollywood Reporter nous apprend que pour l’occasion, c’est Gary Oldman qui incarnera le rôle du reporter, après avoir été notamment récompensé aux Oscars pour son interprétation de Winston Churchill dans Les Heures sombres. Si l’intrigue n’a pas encore été dévoilée, celle-ci devrait tourner autour de la conception tumultueuse de Citizen Kane et des rapports entre Orson Welles et le scénariste. Des rapports que l’on devine houleux à l’issue du tournage : la légende raconte que le réalisateur ne voulait pas le créditer, quitte à le payer pour arriver à ses fins. Il est également possible que l’histoire fasse mention de la relation père-fils assez difficile entre Herman et Joseph L. Mankiewicz, célèbre réalisateur d’Eve ou Soudain l’été dernier. Pour l’heure, le reste du casting n’a pas encore été dévoilé.

Se7en : la fin dramatique du film de David Fincher a failli ne jamais exister

Ce qui est certain en revanche, c’est que David Fincher signera un film en noir et blanc. La production devrait démarrer en novembre et sera soutenue par Netflix. La plateforme de streaming s’est récemment lancée dans plusieurs projets de grande ampleur pour se préparer dans la prochaine bataille qui l’opposera au redoutable Disney+.

Si vous ne connaissez pas encore la signification du mot Rosebud, il vous reste encore un peu de temps avant la sortie du biopic et la pluie de spoilers qui l’accompagnera…

En 1999, Brad Pitt et Edward Norton osaient parler de Fight Club dans Première

A lire aussi sur Première