Hobbs & Shaw
Universal Pictures

Le spin-off de Fast & Furious arrive en tête du box-office, devant le dernier film de Quentin Tarantino, Once Upon a time… In Hollywood, qui échoue à la troisième place. (Source : Le Film Français)

Les fans de gros muscles, gros flingues et grosse mécanique vont se réjouir : Fast & Furious : Hobbs & Shaw, premier film dérivé de la franchise motorisée, s’impose comme le leader du box-office américain. En un week-end, Dwayne Johnson et Jason Statham ont braqué la banque avec 60 800 000 de dollars de recettes. C'est moins que le précédent épisode de la franchise, Fast & Furious 8, qui avait entamé son exploitation avec 98 786 705 de dollars, Johnson et Statham sont également loins de Fast & Furious 7 qui avait carburé au faramineux score de 147 187 040 de dollars. Néanmoins, les deux action men détrônent ainsi Le Roi Lion de sa confortable et impériale première place.

Fast & Furious – Hobbs & Shaw : un divertissement total, jouissif et ubercool [critique]

Pas de panique pour autant. Malgré une deuxième place, le remake live-action du classique de Disney a engrangé quelques 38 246 000 dollars supplémentaires rapportant ainsi un cumul de 430 889 000 dollars sur le sol américain en trois semaines d’exploitation. Simba est définitivement le roi de la savane… Et du box-office.

Le Roi Lion : les créateurs du dessin-animé original donnent leur avis sur le remake de Jon Favreau

En troisième place, on retrouve le trio cool et glamour du nouvel (et ancien aussi vu la teneur du film se déroulant dans les sixties) Hollywood composé de Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Quentin Tarantino pour Once Upon a time… In Hollywood. La new wild bunch réalise 20 025 000 de dollars pour un cumul de 78 842 000 dollars de recettes en deux semaines.

Dan Inosanto, ex-protégé de Bruce Lee, critique à son tour Quentin Tarantino

Spidey, de son côté, chute à la quatrième place. Spider-Man : Far from home remporte modestement 7 755 000 dollars pour un rutilant cumul de 360 329 000 dollars de recettes en cinq semaines d’exploitation. L’éternel "frère ennemi" du Tisseur dans le box-office, Toy Story 4, dégringole également au fond du Top 5. La quatrième aventure de Woody et ses amis rapporte 7 150 000 dollars. Sur les recettes cumulées, Toy Story 4 repasse devant Spider-Man et talonne Le Roi Lion avec 410 051 000 dollars au total depuis son début d’exploitation.

Spider-Man Far From Home : Pourquoi Jake Gyllenhaal a accepté de jouer dans un film Marvel
Box-Office US : Hobbs & Shaw
Le Film Français / ComScore

A lire aussi sur Première