GALERIE
The Walt Disney Company France / Marvel Studios

Si certains fans ont été surpris ou déçus de la tournure que prend le personnage dans le dernier opus de la saga Marvel, son interprète, lui, défend cette version d’un Thor dépressif, alcoolique et en surpoids.

À première vue, on pensait que le Dude de The Big Lebowski avait intégré le Marvel Cinematic Universe. Il n’en est rien. Grosse barbe, bedaine à bière, hygiène douteuse et lunettes de soleil… Non, ce n’est pas Jeff Bridge, célèbre interprète du film culte des frères Coen, mais bien Chris Hemsworth alias Thor en pleine dépression après les événements d’Avengers – Infinity War.

Un ressort scénaristique qui en a surpris plus d’un, déçu beaucoup et fait ricaner d’autres. Pourtant, l’acteur australien a défendu la vision des scénaristes Christopher Markus et Stephen McFeely accusés de grossophobie. À IndieWire, Chris Hemsworth confie : "J’ai vraiment apprécié cette version de Thor. C’était complètement différent des autres façons dont j’avais incarné le personnage auparavant."

Avengers Endgame : Robert Downey Jr. partage les coulisses d'une scène poignante

De son côté, Christopher Markus explique que le poids de Thor n’est pas un obstacle à la mission qu’il doit accomplir. "Nous réglons son problème à la fin du film. Et je ne parle pas de son poids. Je connais des personnes qui sont très susceptibles sur ce genre d’humour, et je comprends parfaitement cela. Le but c’était de pousser le personnage dans son retranchement émotionnel."

L’apparence du "Fat Thor", surnom donné pas les internautes anglophones, nécessitait trois heures de maquillage et de préparation. En effet, Chris Hemsworth porte une prothèse ventrale en silicone rajoutant 40 kilos à sa masse corporelle. "C’était très fatigant à porter. J’avais du poids en plus sur mes mains, sur mes chevilles, juste pour donner à mes mouvements une nouvelle manière de bouger."

Sur le plateau de tournage, l’ambiance était plutôt détendue, le comédien racontant au média américain la bienveillance et la bonhomie de l’équipe à son encontre : "Tout le monde venait me voir pour me faire des câlins, comme si j’étais un gros ourson ou si j’étais une femme enceinte. Certains s’asseyaient même sur mes genoux comme si j’étais le Père Noël."

Avengers Endgame : Voilà ce qui arrive vraiment à Loki dans le MCU

A lire aussi sur Première

Weed, comics et caméos... Jay et Bob sont de retour !

Kevin Smith est de retour avec ses deux stoners préférés et un grand nombre d'invités dans cette suite de Jay et Bob contre-attaquent.

Robert Downey Jr. revient sur l’impact qu’a eu Iron Man sur sa vie

L’acteur s’est confié sur l’évolution de Tony Stark et son ressenti après Avengers : Endgame.