Abaca

Le réalisateur de La Forme de l’eau laisse faire la justice.

Le fils de Paul Zindel, dramaturge décédé en 2003, accuse Guillermo del Toro d’avoir plagié une œuvre de son père, Let me hear you whisper.

Parue en 1969, la pièce en question raconte l’histoire d’une femme de ménage travaillant dans un laboratoire scientifique peu conventionnel, qui fait des expériences sur un dauphin… qui se met à lui parler. Un point de départ qui rappelle celui de La Forme de l’eau, qui met également en scène une femme de ménage, venant en aide à une créature aquatique. 

Dans une interview à Deadline, le réalisateur nommé aux Oscars, se défend de tout plagiat : "Je n’ai jamais lu ou vu cette pièce. Je n’en avais jamais entendu parler avant de réaliser La Forme de l’eau et aucun de mes collaborateurs ne m’en a parlé."

Les points communs entre la pièce de 1969 et La Forme de l’eau, Guillermo del Toro les balaient de la main : "La Forme de l’eau est tellement de choses. Ce n’est pas un film sur un animal, c’est sur un dieu de la rivière. Ces idées ne sont pas interchangeables ou équivalentes. Ce serait comme dire qu’E.T. aurait la même histoire si à la place d’un extraterrestre on prenait un hamster."

Une polémique qui apparaît alors que les votants aux Oscars sont justement en train de faire leurs choix… La justice a désormais l’affaire en mains.

Critique de La Forme de l'eau, divinement beau

Prochainement au Cinéma