DR

Retour sur les morceaux derrière les films du réalisateur de Midnight Special. 

À l’origine des films de Jeff Nichols, il y a toujours des chansons. En attendant la sortie de son quatrième long-métrage, Midnight Special, voici une petite playlist, pour la route.

Cinq films de science-fiction à (re)voir avant Midnight Special

"Decoration Day", de Drive-By Truckers / Shotgun Stories (2007)
"C’est la chanson qui a déclenché l’idée. Je conduisais et j’ai entendu cette histoire de conflit entre deux familles, deux clans qui s’entre-tuent sur plusieurs générations. J’ai essayé d’imaginer ma propre version de ce genre de vendetta dans un contexte plus contemporain." Michael Shannon s’incruste aux funérailles de l’homme qui fut son père, pour insulter sa mémoire devant ses demi-frères éplorés. Le film chronique la haine entre les deux portées de fils, dans un Arkansas immobile et taiseux.
Sur Decoration Day (2003) 

"Mr. Mudd and Mr. Gold", de Townes Van Zandt / Mud (2012)
"Je travaillais sur Be Here To Love Me, le docu sur Townes (sorti en 2004), pendant l’écriture du film, j’avais donc cette chanson en tête et elle m’a aidé à créer le personnage. Il paraît que le texte décrit une donne de cartes que Townes a un jour eue au poker... J’ai beaucoup hésité à garder les deux 'd' de Mudd, pour mon héros, mais j’y ai finalement renoncé." Peut-être pour rendre hommage à une autre de ses obsessions, le film HUD (Le Plus Sauvage d’entre tous, 1963) avec Paul Newman ?
Sur High, Low and In-Between (1971) 

"Gimme Shelter", des Rolling Stones / Take Shelter (2011)
On pourrait aussi citer "Shelter From the Storm", de Bob Dylan, ou la chanson de générique intitulée Shelter, du groupe Lucero, dont le leader n’est autre que... Ben Nichols, frère de Jeff et clone springsteenien, dont le cinéaste dit que "sa voix, le son de sa guitare, ça oui, c’est le Sud où j’ai grandi". Mais écoutons les Rolling Stones : "La menace d’un déluge / Pèse sur ma vie / Vite un abri / Ou je vais disparaître." Nichols : "Hum... oui, il y a quelque chose. En tout cas suffisamment pour étayer votre théorie."
Sur Let it Bleed (1969)   

"Midnight Special", de Creedence Clearwater Revival / Midnight Special (2016)
"Depuis tout petit, j’adore la version de Creedence, mais ce ne sont pas eux qui l’ont écrite, et c’est encore mon frère qui l’interprète dans le générique de fin. La chanson est beaucoup plus ancienne, elle parle d un train qui passe par un pénitencier pour y récupérer les cadavres des prisonniers décédés. Enfin, c’est mon interprétation du texte. Mais le titre frappe l’imagination. Minuit, quelque chose de spécial, ça m’a évoqué cette notion de lumière, au beau milieu de la nuit, et tout le film a jailli de là."
Sur Willy and the Poor Boys (1969) 

 

Midnight Special, avec Michael ShannonJoel EdgertonKristen Dunst et Adam Driver sortira le 16 mars 2016 sur nos écrans. Bande-annonce :