Paramount/Metropolitan/Lionsgate/SND

Avant de voir Bruce Willis affronter la pègre dans Death Wish, voilà de quoi alimenter vos prochaines soirées DVD.

Remake efficace d'Un justicier dans la ville signé Eli Roth (Hostel), Death Wish sort le 9 mai prochain en salles : Bruce Willis y joue un chirurgien qui prend les armes pour venger la brutale agression subie par sa famille. Avant de le découvrir sur grand écran, petit cours de justice expéditive en cinq films :

Le justicier braque les dealers (1987)
La série Un justicier dans la ville compte cinq films avec Charles Bronson en vigilante : après un premier film glauque, violent et urbain, la série va devenir une franchise d'action complètement délirante où Bronson extermine des hordes de voyous à l'aide d'un arsenal incroyable. De toutes les suites, la meilleure est le quatrième film, Le Justicier braque les dealers (The Crackdown en VO) : un film d'action hyper efficace, terriblement 80's, réalisé par le vétéran J. Lee Thompson (Les Canons de Navarone) et produit par les foufous de la Cannon Menahem Golan et Yoram Globus. Oui, ceux de Delta Force et de Portés disparus.

Narc (2002)
Le scénario de Death Wish a été écrit par à l'origine par Joe Carnahan, réalisateur de L'Agence tous risques et du Territoire des loups : il a été révélé par Narc, costaud polar noir et glacial sur l'affrontement de deux flics borderline à Detroit. Le Death Wish de 2018, situé dans la jungle de béton de la banlieue new-yorkaise, plonge ses racines dans la noirceur froide de Narc.

Le Flingueur (2011)
Un justicier dans la ville de 1974 était donc signé Michael Winner, qui a réalisé plusieurs autres films avec Charles Bronson, dont deux en 1972 : le violent western Les Collines de la terreur et Le Flingueur où Bronson joue un tueur à gages méthodique. Son élégant remake, tourné par l'efficace Simon West (Les Ailes de l'enfer) en 2011 avec Jason Statham, est le parfait modèle du Death Wish de 2018.

Looper (2012)
Génial et inespéré film de SF sur le voyage dans le temps où Rian Johnson laisse exploser toute sa créativité : Looper est aussi un super film d'action trépidant, et c'est la première fois qu'on a vu Bruce Willis aussi investi dans un rôle dans un film au 21ème siècle. Bonne nouvelle, la proch aine fois c'est dans Death Wish...

Equalizer (2014)
Denzel Washington en justicier nocturne, prêtre de la mort et amateur de littérature... La version cinéma de la fameuse série télé est un actioner puissant qui montre à quoi ressemble la figure du vigilante de nos jours : un être fatalement tragique et tourmenté qui ne peut se permettre d'être violent sans conséquences. Le même message que Death Wish 2018, au fond.