Sarah Biasini
Abaca

"J’ai été très choquée. (...) Les gens ne verront pas un film sur Romy Schneider. C’est totalement faux. "

Sarah Biasini est très remontée contre le film dEmily Atef3 jours à Quiberon. La fille de Romy Schneider, également comédienne, a déclaré auprès de l’AFP qu’elle était "scandalisée" par le film dédié à sa mère.

"J’ai été très choquée surtout parce que je pense que les gens qui vont aller voir le film ne verront pas un film sur ma mère. Ils ne verront pas un film sur Romy Schneider. C’est totalement faux. Le film contient de multiples insinuations et sous-entendus qui sont totalement mensongers", a protesté Sarah Biasini.

Le pitch ? 1981. Pour une interview exceptionnelle et inédite sur l'ensemble de sa carrière, Romy Schneider accepte de passer quelques jours avec le photographe Robert Lebeck et le journaliste Michael Jürgs, du magazine allemand "Stern" pendant sa cure à Quiberon. Cette rencontre va se révéler éprouvante pour la comédienne qui se livre sur ses souffrances de mère et d'actrice, mais trouve aussi dans sa relation affectueuse avec Lebeck une forme d'espoir et d'apaisement.

Fiction largement inspirée de faits réels, l’intrigue se passe un an avant son décès. On y voit une Romy Schneider malheureuse et dépendante aux médicaments et à l’alcool, son séjour à Quiberon étant montré comme ne cure pour se libérer de ses addictions. "Elle allait tous les ans à Quiberon, mais pour faire une thalassothérapie, pour perdre des kilos superflus, comme beaucoup d’actrices. C’était une habitude. C’était juste une thalasso, ce n’était pas un centre de désintoxication", ajoute sa fille. Le portrait dépeint de sa mère par la réalisatrice allemande serait faux, notamment par rapport à l’alcool, où il y aurait "des références constantes, dès la première scène."

La tombe de Romy Schneider profanée

"La chose la plus grave selon moi, c’est qu’on la fasse passer pour une alcoolique. Alors que si vous reprenez tous les réalisateurs ou tous les acteurs avec qui elle a travaillé, personne n’a jamais dit qu’elle avait un problème avec la boisson", déclare Sarah Biasini avant d’ajouter : "C’est complètement mal intentionné. On veut la dégrader."

De son côté, Emily Atef a indiqué dans son dossier de presse avoir "gardé certains passages de l’interview" concédée à Stern pour le long-métrage, mais également en avoir écrit d’autres. "J’avais besoin de cette liberté-là par rapport aux événement réels pour atteindre la vérité du personnage."

 

3 jours à Quiberon, réalisé par Emily Atef, avec Marie BäumerBrigit Minichmayr et Charly Hübner, en salles le 13 juin 2018.